I’m bad

MJ est mort, le jeu est fini (super jeu de mot, je le dis parce que sinon vous remarquerez pas). Tout le monde y va de son petit hommage, même le petit Nicolas a profité de son voyage aux Antilles pour s’y mettre. Personnellement, j’ai jamais été un grand fan de la musique ni du personnage, mais c’est vrai qu’il avait un petit côté génial. En tout cas je me rappelle encore avoir vu le fameux Captain EO à Disneyland quand j’étais petit, et c’était pas mal :)

En tout cas ce buzz autour de la mort du Roi de la Pop montre encore une fois la puissance de Twitter comme moyen d’information instantanée, comme le montre cette vidéo des mots les plus employés dans les tweets au moment de l’annonce de sa mort :

Vous allez vous demander pourquoi je parle de Twitter alors que dans un précédent billet j’ai dit que je ne l’utilisais pas. Et bien, depuis quelques temps j’ai installé un client twitter (Mixero pour ne pas le nommer) et je m’y suis un peu mis. J’ai toujours du mal à comprendre pourquoi ce service provoque autant d’engouement puisqu’il est plus ou moins équivalent (de loin) à un mix entre IRC (est-ce que j’ai déjà mis autant de liens dans un article sur ce blog ?!) et les flux rss. Cependant, une fois dépassé le côté twiterreux de base comme les appelle Ek0^, on se rend compte des quelques atouts du système.

Ce dont tout le monde parle, c’est l’information instantanée, et sans trop de prise de position, puisqu’en 140 caractères, c’est difficile. Mais on est aussi assez proche de gens auxquels on n’aurait pas accès autrement. Par exemple si l’envie vous en prend, vous pouvez envoyer un DM (Direct Message) à Obama, mais je doute que ça ait plus d’effet que les voies habituelles.
Il y a aussi pas mal d’infos, de liens, d’images que l’on ne posterait pas sur un blog. On découvre ces derniers jours, avec l’Iran ou Microsoft Outlook par exemple, que Twitter est un moyen de lobbying assez puissant et plutôt incontrôlable. Et ça reste un excellent moyen de faire des conneries :p

Malgrès tout, la prise en main de Twitter me paraît assez complexe, et je comprends totalement que seulement 125 000 Français aient créé un compte, et que la grande majorité des utilisateurs dans le monde ne l’utilisent jamais.

Sinon, rien à voir, hier soir j’ai tenté d’expliquer à une collégienne que même si j’avais pas un skyblog, ça n’en était pas moins un vrai blog (c’est même plutôt l’inverse, non ?). Je pensais que ça existant que dans les quotes de Dans Ton Chat, ce genre d’échange digne d’Arthur s’adressant à Perceval et Caradoc, bah non.

Samedi 27 juin 2009 Diije, Divers, Musique(s), Web

2 commentaires pour I’m bad

  • Eo dit :

    Tu te mets aux collégiennes, mon petit ?
    (Sinon j’ai pas compris le jeu de mots.)

  • Diije dit :

    Non mais si je dois expliquer c’est pas drôle.

  • Laisser une réponse