Diije

Twitter, le nouvel outil du clash

Cela fait maintenant plusieurs mois que j’utilise Twitter quasi-quotidiennement (y’a des jours où j’ai pas d’accès au net, du coup c’est moins facile :p), et je remarque que ce site, en plus d’être un très bon outil de communication, dont j’ai parlé à plusieurs reprises sur ce blog, est une belle usine à clash.

D’habitude, sur les blogs, forums, salons IRC et consorts, on assiste à de jolis trolls, le classique restant windows/linux. Mais sur Twitter, on passe au niveau supérieur ! Maintenant ce ne sont plus les simples trouffions (ou lecteurs, c’est plus clâsse) qui se tapent dessus, mais les influents, les chefs, les « grands ». Du coup pour pas passer pour des n00bs auprès de leurs lecteurs/followers, lesdits « grands » trouvent des sujets vachement plus hype. La plupart du temps ils sont tous d’accord pour taper sur un autre, un politique la plupart du temps (Ségolène, Frédéric Mitterand, ou encore Jean Sarkozy par exemple). Et tout ce beau monde déborde de créativité pour exprimer son avis. Bien souvent les tentatives d’argumentation des personnes visées sont ridicules et ne donnent lieu qu’à une nouvelle vague de huées, TLBM comme ils disent.
Mais là où ça devient vraiment intéressant, c’est quand ils se tapent entre eux. Et du coup ça devient beaucoup plus sournois : publication de billets, rédaction de commentaires acerbes, tweets en pagaille, … Très franchement, ça doit être difficile le métier de blogueur influent, moi je me vois pas suivre les discussions sur tous ces sites en même temps. D’ailleurs pour leur éviter la corvée de me lire, je vais pas faire de lien vers le dernier exemple en date, j’suis sympa hein ?

Vous me direz, y’a pas grand chose de nouveau, ce genre de clash a toujours existé. Peut-être, mais c’est ce qui est intéressant sur Twitter : j’ai l’impression que la majorité des discussions (excepté les messages pour dire qu’on revient des toilettes ou qu’on a posté un super billet sur son blog) servent à diffuser des photos/vidéos à la con ou à basher un autre twitteros.

Je ne suis pas sociologue, mais c’est quand même marrant cette tendance qu’on a, à utiliser tous nos moyens de communication pour se battre. Enfin, tant que ce ne sont que des mots, y’a pas mort d’homme.

Dimanche 18 octobre 2009 Diije, Web 3 commentaires

Matt Bioul

Ca fait un moment que j’ai été inactif ici, notamment parce que j’étais très occupé. Mais la rentrée approche et donc je vais enfin pouvoir me reposer un peu et rédiger quelques articles :p

Il y a un peu plus d’un an, j’ai eu le plaisir de tester le site akamusic.com pour teu.be (teu.be en lui-même est pas vraiment opérationnel, mais vous trouverez mon article de l’époque). A cette occasion j’avais donc, un peu au hasard je dois bien le reconnaitre, investi 10€ dans l’éventuel album de Matt Bioul. Il se trouve que cet artiste belge a réuni les 50 000€ nécessaires à la production de son album, et après une longue attente durant laquelle ledit album (Daystripper) a été enregistré, mixé, toussa, j’ai eu l’immense plaisir d’en recevoir ce matin (enfin ce soir vu que j’étais pas là) dans ma boîte aux lettres un exemplaire dédicacé à mon nom. Et c’est vraiment dédicacé à la main ! Sachant qu’il a 315 producteurs, il a dû s’amuser :p

Matt Bioul - Daystripper

J’avais jetté un oeil de temps en temps sur le profil de Matt Bioul sur akamusic durant la réalisation de l’album, et j’avais remarqué que son style avait quelque peu changé (par exemple au départ il s’appelait Matthieu Bioul mais il est peut être devenu aveugle) (haha). En tout cas le résultat est assez intéressant, en tout cas je ne pense pas que le fait que je sois « producteur » de cet album m’influence quand je dis que j’aime bien.

Donc, si vous ne savez pas quoi acheter pour nourrir vos oreilles, en plus de Liz van Deuq, vous pouvez maintenant écouter Matt Bioul !

Quelques Liens

Samedi 26 septembre 2009 Diije, Divers, Musique(s) Pas de commentaire

Cyprien

J’ai eu l’immense privilège (ou pas) de voir Cyprien, le film, pas le blogueur, y’a pas longtemps. Ouais, je sais, ça fait un moment qu’il est sorti au cinéma, mais voilà, moi, les navets, je préfère attendre qu’ils sortent en DVD pour les regarder.

Et c’est vraiment un navet, pour le coup. Bon, je ne dis pas que certaines scènes ne m’ont pas fait rire, parce que je dois bien avouer que je suis quand même plutôt bon public. M’enfin, mis à part ces quelques situations ou répliques lolifiantes (ouais je me mets à la portée du public du film, t’as vu ?), ça ne vole pas bien haut.

(Là en temps normal j’aurais inséré la BA du film, mais il est tellement naze que j’ai pas envie.)

Je ne suis pas particulièrement fan d’Elie Semoun, mais comme tout le monde je me suis quand même bien marré devant ses Petites Annonces. Et justement, il donne l’impression de jouer dans le film de la même façon que dans ses sketches. En gros dans le film, on a la carricature du Nerd des 80s et celle du beau gosse bourré de fric qui se la pète. Je vous avouerai qu’un sketch de plus d’une heure trente, c’est longuet.

D’autant que, étant un geek, je ne trouve pas ça super drôle, la carricature poussée à l’extrème. Il faut admettre que le geek moyen ne s’habille pas comme un danceur de tektonik, mais enfin, on ne s’habille pas comme les Deschiens (qui eux sont drôles) pour autant. Du coup, les incroyables rebondissements qu’on voit venir dès le début perdent leur peu d’interêt, et je me demande un peu comment j’ai tenu jusqu’à la fin du film.

Pour conclure je dirais que c’est bien dommage qu’en France, alors que de plus en plus de gens se disent des geeks, nous soyons toujours vus comme ça par le grand public. Enfin, on est toujours content de venir nous trouver quand l’ordinateur a un souci …
Et pour ceux qui n’ont pas compris : regardez pas ce film.

Samedi 5 septembre 2009 Diije, Divers Pas de commentaire

Le net change de statut

La rentrée, c’est le moment de l’année où on reprend l’école, le boulot, ou les vacances pour ma part :p
Mais c’est aussi le moment pour les chaines de télé, radios, magasines et autres journaux de dévoiler leurs nouvelles grilles des programmes, formules, rubriques, …

Cette année, une chose me saute aux yeux : alors qu’il n’y a pas si longtemps on n’entendait parler d’Internet que de temps en temps quand, pour boucher les trous, un chroniqueur nous sortait les vidéos lolilol qui avaient buzzé 6 mois auparavant, aujourd’hui on voit fleurir des rubriques « buzz du net », « le site du jour » et consorts, des émissions quotidiennes n’hésitent plus à consacrer un numéro aux comportements à risques sur le web, et le lag entre le moment où un buzz éclate sur Internet et où il est relayé dans les media traditionnels n’est plus que de quelques jours. Internet n’est plus un tabou, les journalistes du net commencent à être considérés comme des collègues par leurs pairs, et même si tout n’est pas parfait les choses changent.
J’ai envie de dire qu’il était temps, et que certaines autres sphères feraient bien de s’y mettre aussi, au changement.

Tout ça me fait penser à cette citation de Gandhi, d’ailleurs souvent utilisée au sujet de Linux :

First they ignore you, then they ridicule you, then they fight you, then you win.

Ce changement de statut du net vis-à-vis des autres media n’est pas dû à un éclair de génie de leur part, mais à nos habitudes qui changent : on achète de moins en moins de journaux papiers, on regarde de moins en moins la télé, on écoute de moins en moins la radio, tout ça au profit d’Internet, où on peut choisir de lire/regarder/écouter ce qui nous plaît, n’importe où, n’importe quand, d’avoir simultanément des dizaines de points de vue différents et même d’exprimer le notre. Jusqu’où tout cela ira-t-il ? Difficile à dire, car même si l’on commence à voir apparaître des émissions et des séries diffusées exclusivement via Internet, prouvant au passage que ce modèle économique est viable, je doute que Madame Michu cesse de s’abrutir devant TF1 ou de lire des âneries dans les journaux, pour se mettre à le faire sur Internet.

En tout cas je suis toujours aussi atterré par ces dirigeants qui n’ont toujours pas compris qu’il n’y a plus d’avenir sans Internet.

Lundi 31 août 2009 Diije, Web Pas de commentaire

Flemme

J’ai deux articles à écrire (au moins), mais j’ai la flemme en fait.
Du coup, je vous signale juste que l’OHVI a maintenant un compte twitter, et ça c’est cool.

Sinon je vais peut être rajouter un article sur Cyprien (le film avec Elie Semoun) à ma TODO-list, si vous êtes sages.

Samedi 29 août 2009 Diije, Divers Pas de commentaire