Archives de novembre 2009

Cats are evil

Suite à l’article où j’expliquais qu’il faut éviter les vieux, on me demande d’expliquer pourquoi je n’aime pas les chats. Les chats. Ces créatures mesquines, véritables envoyés du diable parmi nous, et que pourtant certains sont assez naïfs pour adopter comme animaux de compagnie. Il paraît même que les Égyptiens les adulaient, et on voit où ça les a menés : leur civilisation a disparu, plus personne ne sait lire ou parler leur langue, et il n’y a que les profs d’histoire qui s’émerveillent encore devant leurs « monuments » délabrés. Sans rire, même les Indiens (ceux sans les plumes) avec leurs vaches sont moins ridicules. Les chinois, pour une fois, leur ont trouvé une utilité : l’alimentation. J’ai des doutes sur le goût que ça peut avoir, mais bon, c’est une autre culture. D’autres les trouvent drôles, et je dois reconnaître que c’est parfois vrai.

And at that moment, basement cat and evil was born

Il y a aussi des légendes urbaines bien marrantes sur les chats. Par exemple, ils auraient 9 vies. J’ai jamais vu un chaton noyé dans un sac avec une pierre au fond remonter à la surface comme si de rien n’était. On dit aussi que croiser un chat noir porte malheur. Je pense que c’est valable quelle que soit la couleur.

Je crois qu’en fait je n’ai jamais aimé les chats. Sauf IRC.
Ca remonte à ma plus tendre enfance, quand j’ai découvert que ces boules de poils ne se nourrissaient pas que de souris et de RonRon®, mais aussi de lapins. M’intéressant alors au côté obscur de la gent féline, je me suis rendu compte qu’en fait, les matous c’est une sacrée belle bande d’enfoirés. Sincèrement, autant j’ai toujours apprécié les chiens, qui d’ailleurs me le rendent bien, autant les chats, c’est pas mon truc.

Breaking News : Basement cats escape

Un chat, c’est sale. La preuve : ça passe son temps à se laver. L’emploi du temps du chat d’intérieur est séduisant, remarquez : sieste, toilette, sieste, repas, sieste, … le tout entrecoupé de quelques séances durant lesquelles on profite de l’absence des humains pour aller arracher leur papier peint, ou mieux encore, déposer une belle merde dans leurs draps. Ca marche aussi pour le chat d’extérieur, si j’en crois cette VDM.

Ainsi donc, la crotte de chat, contrairement à celle du chien qui envahit les trottoirs, est une crotte d’intérieur, à de rares exceptions près. Et elle remplit très bien son rôle, associant une texture semi-liquide à une odeur pestilentielle qui restera de longs jours après le départ de la crotte.
Alors admettons que certaines personnes soient dotés d’une capacités digne des super héros Marvel : le dressage de chats. Ces personnes sont donc peut être capables, après de longues années, d’apprendre à leur chat à utiliser la litière et pas le tapis du salon. D’accord, ça existe peut être, après tout mon père s’appelle Noël.

Evil plan 7% complete

Mais ces personnes seraient-elles capables d’éviter que leur chat ouvre lui-même les portes, saute au visage des passants, se cache dans les placards et éviers, ou considère une maison comme la jungle ? De toute façon le chat reste un animal ridicule. Je connais des chats qui ont peur de l’herbe !

Malgrès tout, ne croyez pas que je voue pour autant une haine sans faille aux félins. D’une part parce que dans la grande famille des félins, il y a des animaux bien moins absurdes, qui méritent, eux, un certain respect. Et d’autre part parce qu’il arrive que je tolère la présence de certains chats dans mon environnement. La sélection est drastique, et se fait sur des critères bien précis : tenue correcte, griffes rétractées, et surtout, faut pas qu’il me fasse chier.

Yes yessss evil plan wurking

Alors, après ces quelques lignes, les « amis » des chats (de sobres imbéciles qui se laissent manipuler) doivent être outrés, et ne plus porter grand intérêt à ce que je peux bien raconter sur ces animaux qu’ils trouvent adorables. Pourtant, moult experts partagent mon avis, tel le reconnu Boulet, dont la réputation n’est plus à faire. Ainsi, mes amis, je terminerai par un dernier conseil : si vous voyez un chat que vous trouvez attirant, fuyez, car bien souvent le vieux qui va avec n’est pas loin derrière.

Dimanche 29 novembre 2009 Diije, Divers 9 commentaires